APRÈS LES HOMMES

Avec le soutien du CENTQUATRE-PARIS.

2020

Déc.     Résidence d'Essai au CENTQUATRE-PARIS.

2019

Juillet  Lecture publique au Festival d'Avignon : "Les rencontres du Conservatoire" (SACD).

Soleil

 

[...] c’est toujours le même problème, c’est une affaire de temps, la victoire - ou quelque chose du genre - cela appartient à ceux qui ont le temps de s’organiser, de se mettre d’accord, qu’ils soient mille ou cent ou deux contre un million, pourvu qu’ils aient eu le temps de se mettre d’accord ! Alors nous, avec nos journées qui n’en finissent pas de raccourcir, chacun à courir dans un sens différent après son petit bout d’argent et de tranquillité...

ce que je sais moi ce dont je suis certain et qui fait frémir mon univers c’est que je voudrais être ton satellite une fois encore m'effondrer sur toi encore que tu sois mon étoile ma singularité ce soir peut-être demain et pour le reste on verra si tu savais comme c’est loin le reste d’ici-là nous aurons dansé nous aurons chanté rit nous nous serons aimés et aurons généré toi et moi par notre amour plus de chaleur et d’énergie qu’il n’en faut pour élever un mur entre ici et le ciel

Après les hommes est une tragédie moderne qui raconte, dans un monde de science fiction où humains et humanoïde se côtoient, la fin de notre monde. L’apocalypse imminente qui jalonne la pièce n’est pourtant pas la préoccupation majeure de ses personnages. Eux, se trouvent à l’extrémité d’eux-mêmes, de l’Humanité et dans l’urgence de trouver un sens à ce qui leur arrive. Mais, parce qu’ils sont les Derniers, sont-ils - doivent-ils être des héros ? Parce qu’ils sont les Derniers, sont-ils fautifs ? Sont-ils innocents ? Ou bien sont-ils les mêmes ? Juste les mêmes Hommes, inexorablement ?

Ce à quoi nous assistons : leur dernier souffle, le sursaut ultime qui les fera sortir d’eux-mêmes et prendre la parole pour tous, se transformer, se résigner, devenir des dieux ou rejoindre les ténèbres. 

Après les Hommes est un poème tragique. Nous souhaitons le porter au plateau comme un souffle, un chant, une odyssée. Ce n’est pas une histoire de héros, c’est l’histoire d’humains, de femmes et d’hommes qui tentent à un moment, d’être un peu plus que cela, d’être à eux seuls, des fragments d’Humanité.

générique

 

texte et mise en scène

Antoine BOURASSET

 

avec

Mathias BENTAHAR

Camille BERTHELOT 

Lucile JEGOU

  Alma LIVERT  

Neil-Adam MOHAMMEDI

Marc-Elie PIEDAGNEL 

Thomas ZUANI 

 

lumière et scénographie

Benjamin MORNET

 

durée

1H45

tout public

© 2019 Nouvelle Hydre.